dimanche 27 novembre 2011

Montreuil and CO

Je serai au salon du livre jeunesse de MONTREUIL, en dédicace de "Jean-Pierre"

sur le stand Âne Bâté

emplacement C33

samedi 3 : 15h30-17h30

et dimanche 4 : 14h30-17h30


Je serai très contente de vous y voir pour tailler le bout de gras et saucissonner l'avenir de la planète.

Sinon, Jean-Pierre est aussi sorti en Kamishibaï et il est drôlement beau.


mardi 11 octobre 2011

MagicGwendoulash

Alors, qui sait animer les petits pois comme personne ?


Non, c'est Gwendoulash !

et n'est pas Gwendoulash qui veut.
En tandem, ça donne de la rigolade, de la pouffade, de l'esclafade et ça fait un bien fou !

lundi 26 septembre 2011

Festival du livre de Mouans Sartoux


Je serai au Festival du livre de Mouans Sartoux (06) en dédicace sur le stand d'Âne Bâté.
Samedi 8 et dimanche 9 octobre, marathon en continu !
N'hésitez pas à venir me tapoter l'épaule.

mardi 13 septembre 2011

Tandem 9

Il est beau, rigolo, attendrissant, cocasse et terriblement humain...
C'est le petit pois de Gwen' et je l'aime.

Alors, c'est parti pour un nouveau projet enthousiasmant. (Et la chanceuse, c'est moi !)

jeudi 8 septembre 2011

Première dédicace !

Que c'est chouette !

Je suis invitée à l'inauguration d'une médiathèque et, à l'occasion, à un mini-festival du jeu et du livre pour ma première séance de dédicace ! Un mini-festival pour un mini-auteur, c'est "juste bien" comme dirait Boucle d'Or. Les autres auteurs ne sont pas du tout mini, hein, chacun sa chaise, son bol et sa table, petit-grand-moyen, pour tous les goûts et toutes les pointures.

C'est samedi 17 septembre, au Broc, charmant village des Alpes Maritimes, perché entre mer et montagne comme on dit. Journée qui promet d'être très agréable pour les petiots : jeux surdimensionnés, expositions, joutes médiévales, théâtre de marionnettes, musique africaine et goûter surprise.

Alors, si vous passez dans le coin, surtout, surtout, venez me claquer la bise ! (comme on dit ici aussi)

Et un grand merci à la Librairie Jean-Jaurès qui saura pourquoi...

vendredi 15 juillet 2011

Oh là là un personnage ambigu ! Est-ce grave ?

C'était la dernière semaine avant les vacances scolaires, je faisais une série d'interventions dans une classe de CP-CE1. L'idée c'était qu'à la fin de la semaine, ils aient tous dans les mains leur propre petit livre relié avec leur histoire à l'intérieur. Puis qu'ils aillent tous lire et débattre de leur histoire personnelle dans une autre classe de l'école.

Libres du choix du thème et de son traitement, nous commencions chaque séance d'écriture par un petit débat sur la construction du récit : choisir ses personnages, les lieux, structurer l'histoire, etc.

Voilà une petite scène qui m'a marquée :

Moi : (...) Vous allez choisir vos personnages, pas plus de quatre. Vous leur trouvez un nom et puis vous écrivez à côté quelques renseignements sur leur caractère. Par exemple, ils peuvent être gentils, ou méchants, (...) ou ambigus...

Elèves : c'est quoi ambigu ?

Moi : (contente de la question, forcément) Un personnage ambigu, c'est un personnage compliqué. On ne sait pas trop s'il est gentil ou méchant. Par exemple, il peut faire une bonne action, puis une bêtise. Il peut faire le mal, puis le bien, ou l'inverse.

Blam ! Silence total. Là j'ai 50 yeux qui me fixent et pétillent, 25 bouches bées. "Chting !" ça fait des étincelles dans les ciboulots. Une chose est sûre : l'ambigüité, ça leur parle ! (Parfois, quand on donne ainsi un mot aux enfants, on leur donne en même temps une possibilité de penser, de mieux comprendre certaines intuitions ou sentiments complexes. Ils se trouvent alors dans un état de jubilation évident.) Concentration maximale, ils ne veulent pas en louper une miette.

Moi encore : Dans les livres que vous avez lus cette année, est-ce que vous avez repéré des personnages ambigus ? Dans le Petit Poucet par exemple ?

Elèves : ? ? ?

Moi : Que pensez-vous des parents du Petit Poucet ?

Elèves : Ils sont bizarres !

Moi : Ah... et pourquoi ça ?

Un élève : Ils abandonnent leurs enfants dans la forêt. C'est vraiment méchant ça ! Mais aussi ils regrettent et ils sont contents de les retrouver. C'est très bizarre !

Moi : Oui, c'est bizarre. Vous les trouvez comment ces parents ? Plutôt méchants, plutôt gentils ?

Elèves (en choeur, roulement de tambour) : ambigus !! (pour être honnête, certains disent "gentils" ou "méchants", mais la majorité annonce l’ambiguïté)

Moi : Voilà, ce sont des personnages compliqués. [Bien sûr, je rappellerai à un autre moment que certains comportements nocifs sont punis par la loi et qu'ils n'ont pas à les subir. Mais là, nous restons dans le domaine de la création littéraire.]

Un élève : Et les enfants aussi sont bizarres. Ils retournent voir les parents qui les ont abandonnés.

Un autre élève : C'est normal, c'est des parents, on les aime toujours les parents.

Un autre : Des fois, les parents font de mauvaises choses mais on les aime quand même.

Un autre : ou, on les déteste des fois.

Un autre : Les parents nous aiment même si on fait des bêtises.

Moi : C'est compliqué tout ça, non ? (hochements de tête). Allez, ZOU, faites la liste de vos personnages maintenant.

Ils s'affairent, très sérieusement. Je passe derrière leurs tables pour lire au dessus de leurs épaules.

Résultat des courses : Plus de la moitié des élèves a choisi un personnage ambigu pour son histoire. Et quand je leur demande la raison de ce choix, c'est systématiquement les mêmes réponses "C'est plus rigolo", ou "c'est plus intéressant".

(Je ne leur ai pas dit qu'avec ce genre de parti-pris, ils ne trouveront jamais un éditeur... ;)

Suite, au prochain épisode, si ça vous intéresse, je vous montrerai l'histoire jubilatoire crée par Ramza !!

Et pour mettre un peu de couleur et détendre l'ambiance, un petite pause Nyam :

lundi 18 avril 2011

La gagnante est...

Et la gagnante est :


La preuve en vidéo ici !

video

Madame ProPE (! non mais !) qui nous livre, dans l'intimité "Je pense Jean-Pierre donc je suis brebis !", une bien troublante révélation !
Bravo petite Madame ! JP attend ton adresse pour te tomber dans les bras. Et attention, c'est sentimental un Jean-Pierre...

mercredi 13 avril 2011

Adoptez un Jean-Pierre !

Voilà, j'ai reçu mes exemplaires de J.P.
Ils sont très beaux, très soignés et même écolo-compatibles.
Alice et moi sommes vraiment très heureuses du résultat.



Alors, pour fêter ça, je vous propose un petit concours avec une brebis à la clé bien sûr.

Il suffit d'écrire dans les commentaires une petite maxime farfelue ou pas avec les mots Brebis ou Jean-Pierre.

Je commence : "Jean-Pierre qui roule n'amasse pas mousse"


Tirage au sort bientôt !

vendredi 8 avril 2011

Jean-Pierre est parmi nous !

Voilà, voilà, il est sorti le Jean-Pierre !

Sûr que ça fait tout bizarre et que ça grésille aux extrémités nerveuses !
Bon, j'aurai quand-même besoin de le palper pour y croire. Bientôt, bientôt....

Merci, merci infiniment à Alice, à Frédérick qui sait adopter des créatures louches avec affection, au comité de soutien de J-P qui nous a aidé à porter la bête, et à Croq'livre pour sa sélection !

mardi 29 mars 2011

Bonjour Cheval

Par un tour de passe-passe étonnant et qui capotera peut être misérablement, je vais, abracadabra, changer l'adresse de ce blog sans en changer le contenu !

N'est-ce pas formidable ? Paraît-il que c'est possible.

Avec Jean-Pierre qui débarque dans quelques jours, mon vrai nom même pas miolk dedans, tout ça... Il est temps d'assumer un nouveau-vieux blog rutilant.


ça s'appelle désormais "cheval à bascule n'ira nulle part" et selon mes calculs savants, ça devrait se loger ici : http://chevalabascule.blogspot.com/

Merci à mon Manu chéri pour ma bannière cheval expérimentale que j'adore. Oui, je sais, Cheval fait un peu la tronche, c'est normal, puisqu'il ne va nulle part.

mardi 15 février 2011

Simon et Naslat

"Simon et Naslat", un projet d'album en écho avec la talentueuse Ninamasina.

Une histoire à deux voix, celles de deux enfants amoureux à l'âge où le sentiment doit rester secret.

Dans ma classe,
il y a Simon
Personne ne le remarque…
Sauf moi.
Et moi…
Est-ce qu’il

me voit?

En ligne sur le site du tandem jeunesse à partir du 16 février...